Les règles de l’art de la plantation d’arbre

Les arbres ont de nombreux avantages en aménagement paysager. En plus d’être magnifiques, ils donnent de la prestance et de la hauteur à n’importe quel décor. Feuillus ou conifères, qu’ils fleurissent ou produisent des fruits ou non, les arbres sont de précieux alliés non seulement pour leur côté ornemental indéniable, mais aussi, et surtout, pour leurs nombreux bénéfices environnementaux. En effet, les arbres filtrent les polluants atmosphériques, abaissent la température ambiante, créent de l’ombre, fournissent abri et nourriture aux insectes et animaux, captent du CO2 et produisent de l’oxygène en retour et bien plus. Sans les arbres, en milieu urbain principalement, la qualité de l’air serait grandement affectée. Planter un arbre est donc un geste très noble qui vous apportera de nombreux bienfaits. Pour vous assurer que votre arbre ait une croissance optimale, il y a quelques règles à suivre.

Quand planter

On peut planter des arbres à peu près n’importe quand, mais pour maximiser vos chances de succès et minimiser le stress aux arbres, faites-le au printemps quand le sol est dégelé ou à l’automne avant le gel. L’automne est un très bon moment pour planter des arbres puisque le sol est encore chaud et que l’eau est disponible pour les racines.

Comment planter

Avant de planter votre arbre, choisissez bien son emplacement : les arbres vivent longtemps et peuvent parfois devenir très gros. Assurez-vous que les racines ne posent pas problème pour votre solage ou que les branches n’abîment pas votre toit ou le revêtement de votre maison quand votre arbre aura pris de l’ampleur.

Prenez également le temps de bien choisir l’essence d’arbre la mieux adaptée à votre situation et à vos besoins. Consultez un spécialiste en pépinière pour bien orienter votre décision.

Au moment de planter :

  1. Faites un trou de 2 à 3 fois plus large que la motte de racines de votre arbre et de profondeur égale. Le collet–la jonction entre le tronc et les racines–ne doit pas être enterré; placez-le au niveau du sol, voire un peu au-dessus.
  2. Positionnez votre arbre bien droit au centre du trou et remplissez avec une bonne terre de qualité. Vous pouvez également utiliser le sol existant, s’il est de bonne qualité. Pour favoriser l’enracinement, ajoutez des mycorhizes ou un engrais enracineur au terreau. Évitez de trop compacter.
  3. Prévoyez une fosse d’arrosage tout autour de votre arbre. Pour ce faire, faites un bourrelet de terre tout autour du trou que vous venez de remplir.
  4. En prenant soin de laisser 5 cm libres autour du tronc, ajoutez une bonne couche de paillis (10 à 15 cm) autour de votre arbre pour conserver l’humidité et limiter la pousse de mauvaises herbes.
  5. Le sol doit rester humide : arrosez abondamment tout de suite après la plantation et au besoin par la suite. Laissez le boyau couler doucement au pied de l’arbre pendant une bonne demi-heure pour favoriser l’enracinement en profondeur.

Tuteur ou non?

Les tuteurs ne sont pas nécessaires à moins que votre arbre ne soit soumis aux grands vents. Si vous installez un tuteur, rappelez-vous qu’il devra être retiré dans un an.

En suivant ces quelques étapes, vous aurez de beaux arbres en santé qui feront votre bonheur pour de nombreuses années. Si vous ne souhaitez pas planter vos arbres vous-même, nous offrons le service de plantation. Informez-vous sur ce service.

Inscription à l'infolettre

Pour ne rien manquer de nos promotions ou des activités en magasins et pour des conseils judicieux qui vous permettront de tirer le meilleur de vos jardins, abonnez-vous à notre infolettre!

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de témoins de connexion, communément appelés cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêt et réaliser des statistiques anonymes de visites.