Les Scarabées…de véritables pestes !

ScarabeeDepuis quelques années la présence du Scarabée du rosier (Macrodactylus subspinosus) et celle du Scarabée japonais (Popillia japonica) s’est largement répandue et leur population va en augmentant. Les adultes, de même que leurs larves (ressemblant au ver blanc) sont responsables de dégâts parfois spectaculaires dans nos aménagements et sur nos pelouses.

Le scarabée du rosier

Le scarabée du rosier a un corps allongé et rectangulaire de couleur beige olivâtre et des pattes de couleur orangée. On le voit apparaître fin-mai, début juin et il préfère les endroits où le sol est sablonneux. Sa longévité est de 4 à 6 semaines et, fait encourageant, ce scarabée ne produit qu’une seule génération par année. Il s’attaque au feuillage, aux fleurs et aux jeunes fruits. Il est attiré par les fleurs blanches, en particulier les pétunias et aussi les géraniums, dont le feuillage est toxique pour eux.

Le scarabée japonais

Le scarabée japonais est plus gros que le scarabée du rosier. Il a un corps plutôt arrondi et ses couleurs sont vert métallique et orangé. Les adultes émergent du sol dès le début de juillet. Ils commencent tout de suite à s’alimenter (fleurs, feuilles, fruits) et à s’accoupler. Des conditions ensoleillées, des températures de 21 °C à 35 °C et une humidité relative près de 60 % leurs sont favorables. Ils sont moins actifs les jours de pluie et de grands vents.

Par respect pour l’environnement et afin de limiter le nombre de scarabées et les dégâts causés à votre aménagement, il existe des méthodes écologiques comme celle du piège à phéromones. Les nématodes sont également très efficaces contre leurs larves. Il est aussi possible de ramasser les insectes à la main (tôt le matin) ou à l’aide d’un aspirateur.  Pour les cas plus urgents, certains insecticides sont disponibles sur le marché et nos conseillers horticoles pourront vous conseiller adéquatement.

Laisser une réponse

  • (will not be published)